Chelsea Manning était membre de l’armée américaine. Témoin de violations des droits humains, elle a partagé avec WikiLeaks des documents confidentiels de l’armée qui documentaient de possibles violations du droit humanitaire et des droits fondamentaux, notamment en Irak.

Chelsea Manning est une lanceure d’alerte. Pour ses actions, elle a écopé de 35 ans de prison. Arrêtée en juin 2010 et placée en détention, elle avait été jugée par une Cour martiale en 2013.

Lire la suite sur Amnesty International

 

 

President Obama has commuted the majority of the remaining prison sentence of Army whistleblower Chelsea Manning, who was sentenced to 35 years in military prison in 2013 for leaking hundreds of thousands of documents to Wikileaks. Manning will be released on May 17 from Fort Leavenworth Military Prison, where she would otherwise have been detained until 2045.

Lire la suite sur theintercept